Laboratoire GEODE

Accueil >Actu terrain

eeMission d'enquête géographique, sociale et agronomique en Amazonie Equatorienne

Dans le cadre du projet ANR MONOIL (Monitoring environnemental, santé, société et pétrole en Equateur (2014-2017), dont l’objectif principal est d’améliorer la compréhension et le suivi des impacts sur la société et l’environnement des activités pétrolières en Equateur, en termes de dommages et de vulnérabilités, un chercheur du laboratoire GEODE, Mehdi Saqalli, un stagiaire M2 GEP "Géographie des changements Environnementaux et Paysagers", William Chapotat, accompagné de Lucie Morin, IRC (Institut des Régions Chaudes, école d'ingénieur en agriculture en milieux tropical et méditerranéen), et un ingénieur stagiaire en génie écologique Romain Lebreton, ont effectué une mission de terrain en Oriente Equatorien.
Il s'agissait de compléter les Zonages à Dires d'Acteurs (ZADA) pour les provinces du sud de cette Amazonie Equatorienne, Napo, Pastaza, Morona-Santiago et Zamora-Chinchipe.

La mission a consisté, du 06 au 28 novembre à achever le travail réalisé lors des trois missions de terrain précédentes (2013 avec Sylvia Becerra, UMR 5563 GET; 2014 avec Nicolas Maestripieri, GEODE; 2015 avec Lucie Morin, IRC et Eva Béguet, Université de Nanterre) consistant à réaliser un Zonage à Dires d'Acteurs couvrant les deux provinces de Orellana et Sucumbíos sur lesquelles s'effectue l'essentiel de la production pétrolière et donc la contamination correspondante, y compris dans le parc Yasuní, auprès des acteurs dans le parc (Huaorani et Kichwas, pétroliers, scientifiques);

L'objectif envisagé est la réalisation d'un atlas basé sur la centaine de cartes produites au total. Cet atlas portera sur les perceptions de l'environnement pour l'ensemble de l'Amazonie Equatorienne.

ee ee

Contacts : Mehdi Saqalli (mehdi.saqalli@univ-tlse2.fr)

eeMission de numérisation 3D de fours de métallurgie inca et pré hispanique dans le désert de l’Atacama (Chili)

Dans le cadre de sa participation au LIA franco-chilien Mines Atacama, le laboratoire GEODE – UMR 5602 a organisé du 1er au 17 novembre dernier une vaste campagne de numérisation 3D de vestiges d’activités métallurgiques incas et préhispaniques dans le désert le plus aride du monde, siège des principales actuelles exploitations de cuivre : le désert de l’Atacama.
Le LIA (1) est dédié à l’étude des systèmes miniers dans le désert de l’Atacama, sur la longue durée. Il intègre les apports de l’archéologie, de l’histoire, de la géographie et de l’anthropologie.

ggLe laboratoire GEODE met à disposition du projet ses compétences dans les domaines de la lasergrammétrie 3D, de la photogrammétrie et de la topographie ainsi que sa plateforme de numérisation 3D, constituée de scanners laser 3D, de matériel de topographie et de photogrammétrie.
La mission de novembre a permis de numériser en 3D, à quelques 4500 m d’altitude, les vestiges exceptionnellement bien conservés de fours construits en pierre sèche. Durant la mission, plusieurs types de réacteurs pyrométallurgiques - utilisés pour la réduction du minerai de cuivre - ont été scannés, dans le but de permettre la compréhension de leur fonctionnement, et une restitution virtuelle et la reproduction.

Les premières études témoignent d’une métallurgie extractive originale basée sur l’utilisation de minerais de cuivre particulièrement bien préparés et d’une forte spécialisation du travail (Alunni, 2006, Balestro 2013 ; Mille et al, 2014).

Avec les modélisations 3D, ce travail au cœur des Andes méridionalesg a pour objectif d’aller plus loin dans la compréhension des spécificités de ces structures, implantées dans l’écosystème le plus aride au monde et d’étudier la façon dont les groupes humains se sont organisés pour exploiter les ressources minérales de l’Atacama. D’un point de vue technique, c’est aussi l’occasion de tester des procédés de numérisation 3D high-tech dans des milieux extrêmes, particulièrement contraignants.

(1) Le Laboratoire International Associé (LIA) "Les systèmes miniers dans le désert d'Atacama" est porté par l’Université Rennes 2, l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense et l'Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle (côté français)  et l’Universidad Católica del Norte l'Universidad de Chile, l'Universidad Arturo Prat et l'Universidad Academia de Humanismo Cristiano (côté Chilien).

suiteContacts :
Albane Burens - UMR 5602  albane.burens@univ-tlse2.fr
Laurent Carozza – UMR 5602 carozza.laurent@wanadoo.fr
Lien vers la page web de la plateforme 3D de GEODE :

fMesures de terrain par lasergrammétrie  (août - septembre 2015)

bgDans le cadre d’un travail de thèse portant sur l’incision du lit de la Garonne entre la confluence avec le Tarn et celle avec l’Ariège, une campagne de mesures par lasergrammétrie a été réalisée. Ce sont trois sites  caractérisés par la présence de seuils de molasse qui ont été sélectionnés pour la réalisation d’expérimentations in-situ : Portet-sur-Garonne (photo 1), Beauzelle (photo 2) et Grenade (photo 3).

 

 

Beauzelle 1.jpgL’objectif de ces mesures est de réaliser un suivi de l’érosion des affleurements de molasse dégagés de la charge alluviale suite au décapage de cette dernière lors de l’incision du lit. Pour cela, des surfaces de plusieurs dizaines de mètres carrés ont été établies perpendiculairement au chenal afin de pouvoir échantillonner différents niveaux et types de modelés. Les levés topographiques par lasergrammétrie vont permettre de réaliser des Modèles Numériques de Terrain à haute résolution.

 

Grenade 1.jpgD’autres campagnes de mesures seront réalisées dans le temps pour suivre l’évolution de l’état de surface et quantifier les pertes en matériaux. Ce suivi permettra d’appréhender les mécanismes d’évolution de ces seuils et de quantifier leur vitesse.

Contacts :
Jean-Michel Carozza (carozza@unistra.fr)
Laurent Carozza (laurent.carozza@univ-tlse2.fr)
Albane Burens Carozza (albane.burens@univ-tlse2.fr)
Philippe Valette (philippe.valette@univ-tlse2.fr)
Thèse en cours : Hugo Jantzi (hugo.jantzi@etu.univ-tlse2.fr)

fPALEOPYR : un portail cartographique en ligne pour les données PALEO-environnementales PYRénéennes

f

Le portail cartographique permet de visualiser la localisation des enregistrements sédimentaires (séquences fossiles et échantillons de surface) étudiés au laboratoire et d’accéder aux métadonnées de chaque enregistrement : date de prélèvement, type de sites et  données acquises (datation C14, pollens, etc.), photos, publications, personne contact, etc.

suiteEn savoir plus

eeParticipation à l’exposition du CNRS « Le couloir du temps » dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine

A l'occasion des Journées européennes du patrimoine 2015, l’UMR 5602 - GEODE participe à l’exposition "Le couloir du temps » réalisée par le CNRS en partenariat avec la RATP.

ff

Cette exposition est visible depuis le 9 septembre sur les murs du couloir de la station de métro Montparnasse-Bienvenüe à Paris.

Une fresque de 134 mètres de long invite les usagers de la RATP et les curieux à découvrir le rôle des différentes disciplines dans le processus de patrimonialisation. Comment un espace, un bien ou une pratique se transforment-ils en objet du patrimoine culturel ou naturel, digne de conservation et de restauration ?

La plateforme 3D de GEODE, en collaboration avec l’UMR ICube, présente ses travaux de numérisation 3D conduits à la grotte ornée des Fraux.

© CNRS Photothèque

contacts :
albane.burens@univ-tlse2.fr  UMR 5602 GEODE Toulouse
carozza.laurent@wanadoo.fr UMR 5602 GEODE Toulouse
pierre.grussenmeyer@gmail.com UMR 7357 ICube, INSA Strasbourg

suiteEn savoir plus

 

eePCR « Histoire du sel à Saliés-de-Béarn »

Dans le cadre du PCR « Histoire du sel à Saliés-de-Béarn » dirigé par P. Marticorena (UMR TRACES), une campagne de carottage a été réalisée par le laboratoire GEODE au niveau de la confluence entre le Saleys et le Beigmau début juin 2015. Les informations recueillies viendront compléter la reconnaissance réalisée en juin 2014. Celle-ci avait permis d'identifier une séquence alluviale de près de 8 mètres d'épaisseur et la reconnaissance à la base de celle-ci de troncs d'arbres sub-fossiles (Quercus sp.). Le remplissage de fond de vallée est donc beaucoup plus récent que ce qui était envisagé (Würm III à Würm final). Six phases d'anthropisation marquées par des apports en résidus charbonneux et de fragments de céramiques ont été identifiées entre ca. 5200-4540 et 1360-1550 cal BP. Elles pourraient signer des phases d'exploitation intense du sel dans l'amont bassin-versant. C'est pour confirmer cette chronologique qu'une série de carottages complémentaires a été réalisé cette année. Les séquences prélevées montrent une épaisseur similaire, mais sont associées à des environnements moins dynamiques à la base - ils ne correspondent qu'à des formations de plaine alluviale. L'importance de l'accumulation sédimentaire est confirmée et pourrait être associée une érosion accélérée des sols liée à l'exploitation du couvert végétal nécessaire à l'exploitation du sel et au remaniement de colluvions de versants anciens.


Une campagne de géophysique (ERT) destinée à mieux appréhender la géométrie du remplissage de la vallée est dore et déjà programmée en septembre 2015 pour compléter ces données.

Contacts : carozza@unistra.fr

eeMission d'enquête géographique, sociale et agronomique en Amazonie Equatorienne

Dans le cadre du projet ANR MONOIL (Monitoring environnemental, santé, société et pétrole en Equateur (2014-2017), dont l’objectif principal est d’améliorer la compréhension et le suivi des impacts sur la société et l’environnement des activités pétrolières en Equateur, en termes de dommages et de vulnérabilités, un chercheur du laboratoire GEODE, Mehdi Saqalli, une stagiaire M2 de l'IRC (Institut des Régions Chaudes, école d'ingénieur en agriculture en milieux tropical et méditerranéen), Lucie Morin et une stagiaire M1 en Anthropologie (Université Paris Ouest Nanterre La Défense), Eva Béguet, ont effectué une mission de terrain en Oriente Equatorien, Province de Orellana.
Il s'agissait de préparer l'installation des deux stagiaires sur leur terrain, la parroquia de Dayuma sur lesquelles elles vont rester respectivement 4 mois et demi (analyse des systèmes agraires de la parroquia) et 3 mois (ethnographie des comportements alimentaires des Shuars).

La mission a consisté, du 20 avril au 12 mai:

  1. d'une part à achever le travail réalisé lors des deux missions de terrain précédentes (2013 avec Sylvia Becerra, UMR 5563 GET; 2014 avec Nicolas Maestripieri, GEODE) consistant à réaliser un Zonage à Dires d'Acteurs couvrant les deux provinces de Orellana et Sucumbios sur lesquelles s'effectue l'essentiel de la production pétrolière et donc la contamination correspondante. Cette dernière partie de terrain s'est effectuée dans le parc Yasuni, auprès des acteurs vivant dans le parc (Huaorani et Kichwas, pétroliers, scientifiques);
  2. d'autre part à faciliter l'installation en terme logistique mais aussi géographique (tournée de terrain, transects).

Contacts : Mehdi Saqalli (mehdi.saqalli@univ-tlse2.fr)

eeCarottages dans le delta du Danube - Roumanie (Mars 2015)

         Danube 
Dans le cadre du SEEG Danube et de la Mission archéologique du Ministère des Affaires Étrangères et Européennes  « delta du Danube » une nouvelle mission de terrain franco-roumaine a été effectuée au mois de mars 2015. Cette mission regroupait des chercheurs du laboratoire GEODE, de l’Université de La Rochelle, de Lattes-Montpellier et les collègues roumains du Musée National d’Histoire de Bucarest et de l’ICEM Tulcea.
Malgré des conditions difficiles liées à la fois à la météorologie (photo 1), à l’hydrologie (montée progressive du Danube) et à la logistique (éloignement des sites d’études et transit en bateau, photo 2), une campagne de carottages (photo 3) a été réalisée avec succès. Au total, sur 4 sites (3 paléo chenaux du Danube et site archéologique), plus de 80 mètres de carottes tubées ont été extraits durant la mission. Les trous de carottage sur le site archéologique ont permis de réaliser des mesures géo physique (photo 4) selon un protocole inédit. En parallèle, des fouilles archéologiques (photo 5) ont été réalisées sur le site de Taraschina, même si le haut niveau de l’eau du Danube a limité l’avancée de ces travaux.
Les sédiments prélevés par carottage sont en cours d'analyse afin de déterminer les processus fluviaux à l'origine de leur dépôt. Les résultats attendus devraient apporter de nouvelles informations sur l’évolution du delta du Danube ainsi que sur l’impact des interventions anthropiques sur le milieu.

Danube

Danube

Danube

DanubeDanube

Contacts :
Laurent Carozza(laurent.carozza @univ-tlse2.fr)
Albane Burens Carozza (albane.burens@univ-tlse2.fr)
Jean-Michel Carozza (carozza@unistra.fr)
Philippe Valette (philippe.valette@univ-tlse2.fr)
Tiberiu Groparu (tiberiu.groparu@univ-tlse2.fr)

eeSondage pédoanthracologique FODYNA (Septembre 2014)

 

Dans le cadre du projet FODYNA (Forêts passées, Dynamiques et processus de recolonisation à travers l’étude des activités miNières et métAllurgiques historiques du Haut-Vicdessos), des chercheurs du laboratoire GEODE et de l’Université Autonome de Barcelone ont réalisé un sondage pédoanthracologique dans les pelouses situées aux abords de la tourbière de Bernadouze (site instrumenté dans le cadre du SIEG de Bernadouze).

Son objectif est de caractériser la dispersion et la circulation des charbons de bois dans les sols en relation avec l’intense activité de charbonnage, caractérisée localement par l’archéologie. L’étude comparée des charbons de bois contenus en abondance dans ces sols et sur les replats de charbonnage a aussi pour objectif de préciser, avec une haute résolution spatiale et chronologique, l’histoire des forêts locales et de leur exploitation durant l’Holocène récent.

Un second sondage est programmé prochainement sous-couvert forestier.

eeCarottage ANR PROCOME (Septembre 2014)

tracesDans le cadre de l'ANR PROCOME (Prolongements continentaux de la néolithisation méditerranéenne, ANR-13-CULT-0001-01), des chercheurs du laboratoire GEODE et TRACES ont entrepris l'exploration par carottages de sites attribués à la transition mésolithique - néolithique ancien.

Ces travaux visent à préciser la stratigraphie et la chronologie de ces sites et à une meilleure connaissance de leur insertion dans l'environnement. Le site de Combe Grèze, situé sur le causse de Millau en bordure d'une doline a ainsi fait l'objet de carottages multiples qui devraient permettre, en complément des travaux de géophysique et de topographie 3D, une relecture de l'organisation de la séquence sédimentaire et de la chronologie et de la fonction de cette occupation.

Dans les semaines à venir, d'autres sites seront explorés ainsi que des archives sédimentaires situées à proximité immédiate des sites, afin de mieux cerner l'impact environnemental et la paléogéographie de ces premières occupations.

suiteContacts : Jean-Michel Carozza (carozza@unistra.fr)

eeRelevés GPS et spectrométrie (Septembre 2014)

Avant plus d'informations scientifiques, regardez d'abord la vidéo (© N Maestripieri)

suiteContacts : Thomas HOUET (thomas.houet@univ-tlse2.fr)

ccCarottages sur la plaine de la Garonne (Juin 2014)

car

Dans le cadre du projet ANR ADAPT’EAU (ANR-11-CEPL-008) et du programme inter-région GAGILAU (GAronne GIronde st-LAUrent), des chercheurs du laboratoire GEODE ont réalisé durant le mois de Juin une campagne de carottages sur la basse plaine de la Garonne entre Toulouse et la confluence du Tarn. Plus de 20 mètres de carottes ont été extraits d'anciens bras morts.

Une gouge ouverte ou contenant un tube en PVC a été enfoncée dans le sol à l'aide d'un vibropercuteur (photo 1) puis extraite à l'aide d'un extracteur mécanique (photo 2). Les carottes prélevées mètre par mètre ont été échantillonnées sur site ou rapportées en tube au laboratoire (photos 3 et 4). Les sédiments prélevés sont maintenant en cours d'analyse afin de déterminer les processus fluviaux à l'origine de leur dépôt.

Les résultats attendus devraient apporter de nouvelles perspectives sur l'évolution de la dynamique fluviale de la Garonne au cours du dernier millénaire, ie une meilleure compréhension de la réponse des milieux fluviaux aux changements climatiques (transition Optimum Médiéval – Petit Age Glaciaire) et aux interventions anthropiques.

 

suiteContacts :
Jean-Michel Carozza (carozza@unistra.fr)
Philippe Valette (philippe.valette@univ-tlse2.fr)
Thèse en cours : Mélodie David (melodie.david@etu.univ-tlse2.fr

AccueilImprimerContactPlan du siteCredits