Laboratoire GEODE

Accueil > Observatoires

LE SEEG "GROTTE DES FRAUX" UN PALEO-ECOSYSTEME SOUTERRAIN ANTHROPISE : OBSERVER - EXPERIMENTER - MODELISER

 

Responsable :

Albane Burens

Les « Sites d’Études en Écologie Globale », crées par l’INEE du CNRS, sont des lieux ou des terrains où se développent des études consacrées au cœur des disciplines qui fondent l’INEE : écologie, biodiversité, interactions hommes-milieux. Les études qui y sont menées concernent l’observation, l’analyse, l’expérimentation et la modélisation des phénomènes qui y sont appréhendés dans leur complexité et leur interactivité.

L’enjeu du SEEG « Grotte des Fraux » est de développer, à l’échelle d’un paléo-écosystème souterrain -anthropisé au cours de l’âge du Bronze-, une approche intégrée centrée sur les relations sociétés-environnements.
Ce site d’observation est exceptionnel à plus d’un titre : cette grotte ornée, localisée dans le nord de la Dordogne (Saint-Martin-de-Fressengeas), a livré des vestiges archéologiques d’une rare richesse (aménagements domestiques, dépôts de mobilier céramique et métallique), manifestations pariétales…), dont la qualité de conservation est à mettre en lien direct avec l’effondrement du porche d’entrée du réseau, à la fin de l’âge du Bronze. Cet ensemble constitue un atout inestimable à l’étude des interactions des sociétés de l’âge du Bronze avec leur environnement, dans le cas présent via l’analyse de l’alternance des phases où s’exercent des contraintes anthropiques fortes et des étapes de retour vers des fonctionnements naturels.

L’esprit du SEEG est d’appréhender ce site d’observation comme un laboratoire, un « experimentarium », où sont testées de nouvelles méthodes d’acquisition de données et où s’opèrent des approches résolument interdisciplinaires. Il s’agit d’interpréter les données archéologiques par le développement de méthodes combinant  le Temps et l’Espace (paléo-environnement, archéométrie, géochimie, archéologie…), dans une approche englobant l’ensemble des étapes de la recherche : depuis l’acquisition des données, la mise en œuvre de protocoles d’observations, l’expérimentation jusqu’à la simulation et la restitution.

Le programme établi pour les 4 premières années du SEEG se décline autour de 6 chantiers thématiques :

Plusieurs dizaines de disciplines ou groupes méthodologiques interviennent sur les différents chantiers thématiques, via la participation de 10 UMR.

Le SEEG « Grotte des Fraux » a été crée en 2010 par l’INEE pour une durée de 4 ans, renouvelable ; sa direction en a été confiée à Albane Burens (UMR 5602 GEODE). Il est adossé à la fouille archéologique programmée de la grotte des Fraux, dirigée par L. Carozza et financée par le Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Aquitaine – Service Régional de l’Archéologie).

 

partenaires institutionnels :

UMR 5060 IRAMAT – CRP2A, Pessac
UMR 6250 LIENSs, La Rochelle
UMR 7005 LSIIT, INSA, Strasbourg
UMR 5608 TRACES, Toulouse
UMR 7209 Archéozoologie, archéobotanique, MNHN, Paris
DRASSM, Ministère de la Culture
UMR 5140, Lattes-Montpellier
UMR 6130 CEPAM, Nice
UMR 5204 EDYTEM, Le Bourget

 

Contact : albane.burens@univ-tlse2.fr

AccueilImprimerContactPlan du siteCredits