Laboratoire GEODE

Accueil > Personnels permanents

Sylvie GUILLERME

Chargée de Recherche CNRS

 

  • Tel : 05 61 50 36 47
  • Courriel : sylvie.guillerme@univ-tlse2.fr
  • Adresse : Bureau C123
    Maison de la Recherche de l'Université Jean Jaurès
    5, Allées A. Machado - 31058 TOULOUSE Cedex 1

 

SPECIALITES

● Dynamiques spatiales et paysagères
● Agroforesterie
● Agrobiodiversité
● Biodiversité

 

ACTIVITES DE RECHERCHE

Mes recherches portent sur une approche géographique de la gestion de la biodiversité dans les espaces naturels et ruraux, en s'intéressant plus particulièrement aux activités humaines génératrices de biodiversité, notamment à travers les pratiques agricoles ou la gestion des forêts.

Ce travail s’inscrit dans le cadre de recherches interdisciplinaires en environnement et porte sur les dynamiques paysagères et la gestion de la biodiversité dans les espaces naturels et ruraux : diversité des usages, des pratiques, des techniques et des savoirs locaux, protection des espaces naturels. Il s’agit de considérer les besoins des populations locales et leurs pratiques génératrices de biodiversité, agrobiodiversité et paysages, les perceptions des acteurs, l’impact des politiques publiques, mais aussi la spatialisation des enjeux sociétaux liés aux questions environnementales.

Ces recherches sont orientées non seulement vers la recherche fondamentale mais aussi vers la recherche appliquée et la demande sociale.

Les paysages d’arbres hors forêt

Les paysages de l’arbre hors forêt, par leur grande diversité, occupent une place importante dans les paysages ruraux de nombreux pays. Ces paysages arborés, d’une grande richesse écologique et génétique contribuent au fonctionnement des écosystèmes et des socio-systèmes. Ces paysages arborés sont donc une des dimensions du patrimoine culturel européen qu’il convient de soustraire à la banalisation ou à l’uniformisation. Ces structures arborées constituent aujourd’hui un patrimoine de qualité de plus en plus connu et reconnu à la fois en tant qu’héritage intergénérationnel et ressource pour l’avenir, un patrimoine aux multiples enjeux reposant sur les trois piliers du développement durable : un enjeu écologique, biologique et génétique (réservoir de biodiversité) ; un enjeu économique (agro-pastoralisme, artisanat, éco et agro-tourisme…) ; et enfin un enjeu socio culturel, symbolique et historique. Promouvoir les paysages de l’arbre hors forêt représente également un enjeu scientifique et pour l’action publique. Il s’agit de mettre en lumière les atouts et les potentialités de ces paysages arborés dans le cadre d’une réflexion sur le développement durable.

 

Agrobiodiversité : pratiques et dynamiques spatiales en marge d’aires protégées

La problématique de l’agrobiodiversité en tant que composante de la biodiversité, exacerbe au sein des territoires les tensions entre espaces cultivés et espaces mis en réserve. Si des études visant à déterminer les impacts de perturbations anthropiques dans les aires protégées telles que l’exploitation forestière ou l’extraction de produits forestiers autres que le bois sur la conservation in situ de la biodiversité sont nécessaires, il convient aussi de s’interroger sur les modes de conservation de la biodiversité à l’extérieur des aires protégées.

Mots-clés : environnement – paysage - pratiques paysannes - forêt - forêt rurale - politiques publiques – agroécologie – perceptions – TVB – apiculture – arbres hors forêt –  développement durable

 

RESPONSABILITES SCIENTIFIQUES, ADMINISTRATIVES, PEDAGOGIQUES ET COLLECTIVES

● Membre élue du Conseil de Laboratoire de GEODE, UMR-5602 CNRS
● Membre de l’axe « Dynamiques et enjeux contemporains de l’environnement et des paysages » du laboratoire GEODE
● Responsable pédagogique de l’unité d’enseignement UE 52 A « Problématiques de recherche émergentes » du master 2 GEP « Géographie de l'Environnement et du Paysage »
● Membre du comité de pilotage du projet PAGESA, principes d'aménagement et de gestion des systèmes agroforestiers, Ministère de l’Agriculture et de la Pêche
● Secrétaire de l’AFAF (Association Française d’Agroforesterie)

 

DIRECTION DE PROJETS DE RECHERCHES 

2011-2014 : Projet INTERFACE «  Dynamiques paysagères et perceptions des interfaces arborées : quels enjeux pour la mise en place de la Trame Verte et Bleue ?» (Programme de recherche Paysage et Développement Durable (PDD), du MEDDTL (Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement).
Objectif : enrichir la réflexion collective sur la place des interfaces, marges et limites, dans les dynamiques d’organisation des territoires et contribuer à appréhender la mise en place de la Trame Verte et Bleue par une approche intégrant non seulement la biodiversité mais aussi la perception des différents acteurs du territoire impliqués dans cette démarche
2006-2010 : Projet PAHF « Les paysages d’arbres hors forêt : multi-valorisation dans le cadre d'un développement local durable en Europe du sud » (MEDDTL, Programme de recherche Paysage et Développement Durable)
Objectif : analyser la complexité des paysages d’arbres hors forêt dans les moyennes montagnes du sud de l'Europe (France, Espagne, Italie)
2008-2010 : « Agrobiodiversité et développement durable : les atouts de l’agroforesterie » (CNRS-Programme de Coopération internationale)
Objectif : produire des connaissances sur les savoirs et savoir-faire, les pratiques d’utilisation et de gestion des systèmes arborés (Partenariat avec l’Université Agricole du Kérala, Inde).
2005-2009 : « Dynamiques paysagères et développement durable : Gestion des ressources naturelles dans la Réserve de Biosphère des Nilgiris (Inde) et ses marges » (BQR Université de Toulouse)
Objectif : analyser la diversité des paysages et des pratiques agricoles, et les dynamiques spatiales et paysagères aux marges d'aires protégées, en Inde du sud.

 

PARTICIPATION A DES PROJETS DE RECHERCHE

2009-2012 : « Contribution des arbres hors forêt (AHF) et des paysages agroforestiers au maintien de l’abeille domestique en milieu agricole » (Dir. E. Maire [CNRS-GEODE] ; FRB-LU)
Objectif : appréhender l’influence des paysages sur les ressources aux abeilles d’une part en termes de disponibilités spatiales et variétales et d’autre part en termes d’évolutions temporelles, et voir le lien entre la vulnérabilité des paysages et la bonne santé des abeilles
2006-2010 : Projet POPULAR « Politiques publiques et gestions paysannes de l'arbre et de la forêt : alliance durable ou dialogue de dupes ? » (dir. R. Nasi [CIRAD], G. Michon [IRD] ; Programme de recherche ANR- Agriculture et développement durable)
Objectif : à travers l'approche conjointe des pratiques locales de gestion de ressources naturelles et des politiques publiques liées au développement durable, il s'agit dans ce projet d'estimer dans quelle mesure la confrontation entre l'évolution endogène de ces pratiques et les trajectoires tracées par la mise en œuvre des politiques publiques est porteuse de durabilité.

 

ENSEIGNEMENT ET ENCADREMENT DOCTORAL

Enseignements dispensés :
● Master 1 et 2 « GEP Géographie de l'Environnement et du Paysage »
● Encadrement d’étudiants de Master 1 et Master 2

Co-direction de thèse (2011) :
Mathilde Canard « Dynamiques des paysages et de la biodiversité : les enjeux de l'appropriation et de la mise en œuvre de la Trame verte et bleue à l'échelle locale »
Comité de thèse (2011) :
Fanny Rhoné « Hétérogénéité du paysage agricole et abeilles domestiques : quels impacts de la trame verte sur les ressources pollinifères, nectarifères et les traits d’histoire de vie de l’abeille domestique apis mellifera l. ?  Le cas du paysage agricole gersois »

 

PRINCIPALES PUBLICATIONS

 

Thèse 

Guillerme S., 1999, Pratiques agroforestières et stratégies paysannes au Kérala (Inde du Sud), dynamique rurale en contexte de forte pression démographique, Thèse de Doctorat de l'Université Paris I-Panthéon-Sorbonne, 441p.

 

 

AccueilImprimerContactPlan du siteCredits