Laboratoire GEODE

Laboratoire GEODE

Accueil >Axes de Recherche

Thème 3 : Environnement et développement durable : « éducations à… », Construction et médiation des Savoirs (ED2-ECMS)

 

Responsables  :

 

Présentation générale :

Au sein de cet axe, les recherches sont « sur » et « pour » l’action, dans le champ de l’éducation/formation/médiation et sur des thématiques liées aux enjeux socio-écologiques.
Elles abordent ces enjeux à l’échelle des territoires habités et mettent l’accent sur les questions liées au changement dans les paysages et systèmes socio-écologiques ainsi que sur les rapports entre humains et « nature » dans une démarche intégrant la dimension sensible.

Pour cela une approche interdisciplinaire est mobilisée, prenant en compte la complexité et l’incertitude inhérentes à ces enjeux.

Objectifs scientifiques :

Les recherches conduites sont de type « impliquées » et dans la mesure du possible « collaboratives ». En ce sens, les questions que portent les acteurs des territoires sont prises en compte dans la formulation de problématiques de recherche. De même, ces acteurs peuvent être associés à la définition de protocoles de travail et être parties prenantes de la construction des résultats.

Pour s’engager dans cette orientation le travail conduit au cours des cinq dernières années par l’axe 3 est un point d’appui pour l’avenir. En effet, les recherches collaboratives pluri/transdisciplinaires qui ont été conduites en éducation au développement durable (EDD) dans le domaine scolaire ont permis de produire des repères en matière d’ingénierie éducative et de recherche impliquée ainsi qu’une réflexion sur les leviers pour un transfert des démarches d’un territoire à un autre.

Dans les cinq prochaines années, sans minorer les recherches sur les dimensions scolaires, il est proposé d’appréhender la diversité des acteurs sur les territoires (des jeunes hors contexte scolaire, des adultes-habitants-acteurs du territoire, des touristes) et d’élargir le champ des thématiques environnementales considérées afin de renforcer la transversalité de l’axe. Dans cette perspective, outre des travaux propres à l’axe, des collaborations seront engagées avec les deux autres axes du laboratoire GEODE, notamment par des opérations conjointes

 

 

Rattachement principal :

  • M.-P. Julien (MCF)
  • D. Bédouret (MCF)
  • R. Chalmeau (MCF)
  • J.Y. Léna (MCF)
  • C. Vergnolle Mainar (PR1)
  • F. Vidal (IGR)

Rattachement secondaire :

  • M.-C. Bal (MCF)
  • S. Guillerme (CRHC HDR)
  • R. Vimal (CR)
  • Christine André

Les travaux s’organisent en deux sous-thèmes :


- ST 1 : Recherches en lien avec des publics scolaires

Avec cinq enseignants-chercheurs en poste à l’INSPE Toulouse Occitanie-Pyrénées, le travail déjà engagé sur les « éducations à … » en domaine scolaire sera poursuivi. Il sera néanmoins élargi puisqu’au-delà de l’éducation à l’environnement et au développement durable, les éducations aux risques et à la santé seront aussi prises en compte.
Dans cette perspective, le travail sur l’ingénierie éducative est poursuivi et enrichi par la prise en compte de deux nouveaux objectifs complémentaires :
1/ Davantage placer au cœur des recherches les activités des élèves (notamment, la mobilisation de dispositifs de débats ou du numérique) et à mieux prendre en compte le lien aux parents.
2/ Transformation des pratiques enseignantes en matière d’« éducations à… » dans une logique d’articulation recherche-formation. Pour cela, les travaux prendront appui sur les compétences des membres de l’axe en didactique de la géographie et des sciences ainsi que sur la prise en compte de dimensions épistémologiques et sociologiques.

- ST 2 : En direction des publics extra-scolaires

Il s’agit d’apprendre à penser l’activité scientifique comme imbriquée au sein de logiques d’acteurs, au cœur de dynamiques sociales et politiques. Ceci est d’autant plus vrai que les incertitudes sont grandes et que les enjeux sont forts. Comprendre les logiques de construction et d’utilisation de la science, ce n’est pas la remettre en cause mais c’est lui donner une opportunité d’être utile à la société.
Ces dernières années, face aux enjeux socio-environnementaux actuels, les scientifiques sont ainsi de plus en plus sollicités pour présenter leurs travaux à un public autre que celui de la seule communauté scientifique. Les chercheurs eux-mêmes ressentent le besoin de communiquer, de créer du lien avec la société, de développer les relations entre les sciences et les sociétés comme par exemple la mise en place de programmes de sciences participatives.
A plusieurs échelles (du local à l’international), il n’est en effet plus demandé aux scientifiques de livrer seulement une expertise scientifique et certains chercheurs eux-mêmes se dirigent vers des actions de médiation scientifique en diffusant des connaissances tout en créant du lien social. Ces actions sont diverses : expositions dans des musées, randonnées de découverte en montagne, séminaires participatifs…

La pratique scientifique est ici pensée au sens large, c’est à dire intégrant les travaux menés par les chercheurs mais aussi l’ingénierie et l’expertise scientifique mise en œuvre par les grands corps de l’État, les collectivités, les associations environnementales et autres bureaux d’étude.
Les recherches envisagées concernent d’une part l’analyse des pratiques de vulgarisation et de médiation des chercheurs et d’autre part, l’analyse des processus à l’échelle des territoires en lien avec divers enjeux.

 

Projets portés par des membres de l’axe 3

  • Projet : E.D.G.E. (Éducation à l’environnement et au Développement durable sur la Grande muraille vertE) dans le  cadre de l'OHMI Téssékéré (Sénégal). Porté par D.Bédouret.
  • "Adenanc : notre village idéal" porté par la communauté de commune de Haute Ariège (CCHA) : travail avec les écoles. Porté par J.-Y. Léna.
  • Projet EI2P « Espèces invasives et pollinisateurs, entre contraintes et potentiels » (Projets Recherche et Société, Région Occitanie), 2020-2022. Porté par S. Guillerme
  • Projet ELFES « Éducation à L’environnement par la Forêt : de l’École à la Société » (Projet émergent GEODE, 2021). Porté par D. Bédouret et S. Guillerme
  • Projet EEDD-B3T « Education à l’Environnement et au Développement Durable : Bifurcations et Trajectoires dans les Temporalités d’un Territoire », OHM Pyrénées Haut-Vicdessos, 2020-2022. Porté par R. Chalmeau et M. P. Julien

Participations de membres de l’axe 3

  • DiagnOSE Diagnostique territorial spécifique dans le cas du bassin versant de l'Orbiel (Aude, Occitanie). Porté par Ph. Behrat
  • ANR Bendys « The last European old-growth (“subnatural”) fir-BEech forests: a loNg-term and global stuDY for their better understanding, conServation and management » (ANR JCJC), 2020-2023. Porté par Vanessa Py
  • Econect. Ecosystèmes connectés Sentinelles de l'Environnement. FEDER (2020-22). Porté par Arnaud Elger. Volet « Sciences participatives » porté par M.-P. Julien
  • TCV-PYR, Thermalisme, Culture, Villégiature dans les Pyrénées. Union Européenne, Programme opérationnel interrégional Pyrénées – FEDER. 2017-2021. Porté par Nicolas Meynen
  • Projet MINOR : Viunérabilité aux risques d'inondation et de pollution MINière dans la vallée de l'ORbiel (Aude) : approche multitemporelle et participative. Labex SMS. Porté par Anne Peltier (participants : David Bédouret et Christine Vergnolle-Mainar)

 

  • environnement
  • développement durable
  • territoire
  • éducation
  • enseignement
  • médiation
  • recherche impliquée
  • recherche collaborative
  • accompagnement au changement
AccueilImprimerContactPlan du siteCredits